We use cookies to understand how you use our site and to improve your experience. This includes personalizing content and advertising. By continuing to use our site, you accept our use of Cookies, Privacy Policy Term of use.
Video Player is loading.
Current Time 0:00
Duration -:-
Loaded: 0%
Stream Type LIVE
Remaining Time 0:00
 
1x
220 views • October 18, 2021

Trump tisse sa toile, Biden s'effondre - Comment le PDG de Facebook a acheté les élections de 2020

C
Aux Etats-Unis, alors que Donal Trump tisse lentement sa toile pour remodeler le parti républicain, en espérant revenir plus fort en 2022 lors des élections de mi-mandat, la côte de popularité Joe Biden s’effondre. Comme l’indique un article du Washington Examiner, dans un nouveau sondage, le président Biden a reçu un niveau d’approbation de 36,4%, soit un niveau extrêmement faible pour une première année de mandat. Le sondeur a déclaré que le problème pour Biden est qu'il semble incapable de faire adopter son programme par le Congrès alors que l'économie s'effondre et que d'autres problèmes critiques, tels que la crise frontalière ou les ruptures d’approvisionnement s’amplifient. Je vous avais déjà parlé durant la bataille électorale qui a suivi les élections américaines comment Marc Zuckerberg, le PDG de Facebook, avait financé à hauteur de plus de 400 millions de dollars des organisations afin d’influencer le vote. Une étude menée par William Doyle pour The Federalist est revenue sur cette question et a fait beaucoup de bruits outre-Atlantique. Voici quelques citations tirées de cet article afin de mieux comprendre comment Zuckerberg a opéré. Lors des élections de 2020, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a dépensé des centaines de millions de dollars pour former de probables électeurs démocrates. Mais il ne s'agissait pas de dépenses politiques traditionnelles. Il a financé une prise de contrôle privée et ciblée des opérations électorales du gouvernement par des organisations à but non lucratif nominalement non partisanes – mais manifestement idéologiques. L'analyse menée par notre équipe démontre que cet argent a considérablement augmenté la marge de vote de Joe Biden dans les principaux États clés. Cette fusion sans précédent de bureaux électoraux publics avec des ressources et du personnel privés constitue une menace aiguë pour notre république et devrait être au centre des efforts de réforme électorale à l'avenir. Les élections de 2020 n'ont pas été volées – elles ont probablement été achetées par l'un des hommes les plus riches et les plus puissants du monde, versant son argent à travers des failles juridiques. Le Center for Technology and Civic Life (CTCL) et le Center for Election Innovation and Research (CEIR) ont versé 419,5 millions de dollars de l’argent de Zuckerberg aux bureaux électoraux des gouvernements locaux, et cela est assorti de conditions. Chaque subvention du CTCL et du CEIR énonçait en détail les conditions dans lesquelles l'argent de la subvention devait être utilisé.
Show All
Comment 0