We use cookies to understand how you use our site and to improve your experience. This includes personalizing content and advertising. By continuing to use our site, you accept our use of Cookies, Privacy Policy Term of use.
Video Player is loading.
Current Time 0:00
Duration 0:00
Loaded: 0%
Stream Type LIVE
Remaining Time 0:00
 
1x
491 views • July 29, 2021

Bezos sous le feu des critiques ; le ministère de la Santé examine les politiques relatives à Cuba

Croisée des chemins
Bezos sous le feu des critiques ; le ministère de la Santé examine les politiques relatives à Cuba Le président Biden ordonne une révision des politiques américaines à l'égard de Cuba... afin d'examiner les moyens d'aider le peuple cubain, mais aussi de s'assurer que l'argent envoyé à Cuba ne se retrouve pas entre les mains du régime. Cette décision intervient alors que les États-Unis poursuivent activement des mesures visant à tenir le régime cubain responsable de la violence, de la répression et des violations des droits de l'homme. Plusieurs législateurs américains ont exhorté mardi l'administration Biden à prendre des mesures immédiates pour soutenir le peuple cubain, notamment en lui donnant accès à Internet et en imposant des sanctions aux auteurs de violations des droits de l'homme. Ben and Jerry's se heurte au refus de certaines épiceries aux États-Unis, après que la marque de crème glacée a annoncé lundi qu'elle ne renouvellerait pas sa licence en Israël. La société a annoncé qu'elle cesserait de faire des affaires avec un titulaire de licence en Israël qui vend des glaces dans les territoires palestiniens occupés par Israël. Les politiciens israéliens ne sont pas contents. Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a téléphoné au propriétaire de Ben & Jerry's, le géant de l'agroalimentaire Unilever. Il a dit à l'entreprise qu'il y aurait, entre guillemets, "de sérieuses conséquences, légales et autres", et a accusé la marque de crème glacée et la société mère Unilever de prendre une "mesure clairement anti-israélienne". Et le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, est devenu le deuxième milliardaire ce mois-ci à faire un tour dans l'espace. Mais de retour sur terre, Bezos a été critiqué pour ses remarques après le vol. Bezos a déclaré : "Je veux remercier chaque employé et chaque client d'Amazon, car c'est vous qui avez payé pour tout cela." La sénatrice Elizabeth Warren a accusé Bezos de ne pas payer d'impôts, en tweetant : "Jeff Bezos a oublié de remercier tous les Américains qui travaillent dur et qui ont réellement payé des impôts pour faire fonctionner ce pays alors que lui et Amazon n'ont rien payé." Le représentant Earl Blumenauer a profité de l'occasion pour présenter un projet de loi visant à taxer le tourisme spatial. Découvrez ces sujets et bien d'autres encore sur Croisée des chemins Lien pour nous laisser votre email : https://go.formulaire.info/form?p=TfbjHNrN https://odysee.com/@croiséedeschemins:9?r=Gw9SP5UVhNe924yomMyj4d4N2AE7V2mn Telegram : https://t.me/croiseedeschemins https://twitter.com/@CroiseeC https://www.youmaker.com/channel/eb811395-5810-4e24-ba13-71508675b33c
Show All
Comment 0